• Ô assoiffées et assoiffés d'authenticité, oyez un vieil homme !

    Dans sa jeunesse, au début des années soixante, il s'était enthousiasmé pour les premières "alternatives" (telle l'agriculture biologique)... et s'y était engagé avec ferveur. Il avait cru, à l'époque (avec quelques autres), que ces initiatives changeraient le monde !

    L'eau a coulé sous les ponts, le vin dans les verres et le système dominant  domine encore ! Imperturbable destructeur du monde vivant, il est plus que jamais déterminé à maintenir son emprise sur la planète et les peuples.

    La situation est bien pire que voici un demi-siècle... Aujourd'hui le chaos menace et les programmes d'endormissement des peuples ne peuvent plus cacher la réalité. La parole politique a perdu toute crédibilité et le seul espoir d'un avenir possible réside en sa prise en charge par chacune et chacun de nous.

    Voici la bonne nouvelle : les outils existent pour répondre aux défis du présent et du futur ! Ce 19 septembre, à Caen, ils seront présentés et expliqués. Leur mise en oeuvre ne dépend que de notre décision.

    N'oublions jamais que le pire n'est jamais sûr, l'essentiel est notre choix entre l'avoir et l'être, l'enfermement égoïste ou l'ouverture au partage, dans la joie du don (et de la fête : il y a aussi le bon vin dans la vie) !

    Le vieil homme vous invite donc à consacrer quelques heures samedi à visiter les stands de la manifestation ALTERNATIBA, sur la presqu'île, près du Cargö, donc à Caen. De passionnantes conférences sont aussi au programme. Vous trouverez toute l'information nécessaire sur le site :

    https://alternatiba.eu/caen/

    Certes, le train du monde n'ira pas dans le bon sens sans la volonté et l'effort d'un immense mouvement collectif, mais ce mouvement ne pourra naître qu'à partir d'engagements individuels, accomplis avec lucidité et en pleine conscience. Avec ferveur aussi, nourrie bien sûr d'une légère ivresse.

     TRINK !

    Pierre Paillard


    votre commentaire
  • Passant près de Monoprix en allant prendre mon bus, j'ai remarqué une forte effervescence dans le magasin : bien sûr, c'est la foire aux vins ! J'étais en avance, je suis entré. En cette occasion, la maison régale gratis. J'ai donc gobé deux huîtres et goûté un sauvignon blanc, ma foi qui aurait "presque" mérité de figurer sur la table de feu notre collège de dégustateurs...

    On donne la grande distribution comme vendant 70 % du vin produit en France. Les cuvées que, bon mal an, nous avons sélectionnées, sont certes d'une autre qualité, toujours d'une diffusion confidentielle. En outre, rarement plus chères que les vins de même appellation (ce sera la même sur l'étiquette, mais jamais le même vin). Ainsi de ceux du domaine Lapierre...

    A propos, ce soir, j'en suis à 69 cartons pour le groupement d'achat exceptionnel de vins des Cévennes, il manque donc 21 cartons pour arriver aux 90 qui nous garantissent le franco de port. Je reçois donc les offres jusqu'au nombre limite : sachant d'une part qu'il n'y aura pas de commande groupée avant la fin du printemps 2016, d'autre part que ces rouges se conservent très bien (sauf si vous les entreposez près de la chaudière du chauffage central), n'hésitez pas à m'envoyer un courriel de précommande (à l'adresse : ecrivin@vin-authentique.net)

    Nota bene : la palette supporte jusqu'à 100 cartons, donc un léger dépassement sera honoré. Mais s'il vous plaît, faites vite. Pour les prix, vous reporter à ma dernière infolettre. Les instructions pratiques et impératives seront communiquées dès que le quota sera atteint. S'il ne l'est, la commande sera annulée.

    TRINK !

    Pierre Paillard


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires