• Ô assoiffées et assoiffés d'authenticité, oyez un vieil homme !

    Dans sa jeunesse, au début des années soixante, il s'était enthousiasmé pour les premières "alternatives" (telle l'agriculture biologique)... et s'y était engagé avec ferveur. Il avait cru, à l'époque (avec quelques autres), que ces initiatives changeraient le monde !

    L'eau a coulé sous les ponts, le vin dans les verres et le système dominant  domine encore ! Imperturbable destructeur du monde vivant, il est plus que jamais déterminé à maintenir son emprise sur la planète et les peuples.

    La situation est bien pire que voici un demi-siècle... Aujourd'hui le chaos menace et les programmes d'endormissement des peuples ne peuvent plus cacher la réalité. La parole politique a perdu toute crédibilité et le seul espoir d'un avenir possible réside en sa prise en charge par chacune et chacun de nous.

    Voici la bonne nouvelle : les outils existent pour répondre aux défis du présent et du futur ! Ce 19 septembre, à Caen, ils seront présentés et expliqués. Leur mise en oeuvre ne dépend que de notre décision.

    N'oublions jamais que le pire n'est jamais sûr, l'essentiel est notre choix entre l'avoir et l'être, l'enfermement égoïste ou l'ouverture au partage, dans la joie du don (et de la fête : il y a aussi le bon vin dans la vie) !

    Le vieil homme vous invite donc à consacrer quelques heures samedi à visiter les stands de la manifestation ALTERNATIBA, sur la presqu'île, près du Cargö, donc à Caen. De passionnantes conférences sont aussi au programme. Vous trouverez toute l'information nécessaire sur le site :

    https://alternatiba.eu/caen/

    Certes, le train du monde n'ira pas dans le bon sens sans la volonté et l'effort d'un immense mouvement collectif, mais ce mouvement ne pourra naître qu'à partir d'engagements individuels, accomplis avec lucidité et en pleine conscience. Avec ferveur aussi, nourrie bien sûr d'une légère ivresse.

     TRINK !

    Pierre Paillard


    votre commentaire
  • Passant près de Monoprix en allant prendre mon bus, j'ai remarqué une forte effervescence dans le magasin : bien sûr, c'est la foire aux vins ! J'étais en avance, je suis entré. En cette occasion, la maison régale gratis. J'ai donc gobé deux huîtres et goûté un sauvignon blanc, ma foi qui aurait "presque" mérité de figurer sur la table de feu notre collège de dégustateurs...

    On donne la grande distribution comme vendant 70 % du vin produit en France. Les cuvées que, bon mal an, nous avons sélectionnées, sont certes d'une autre qualité, toujours d'une diffusion confidentielle. En outre, rarement plus chères que les vins de même appellation (ce sera la même sur l'étiquette, mais jamais le même vin). Ainsi de ceux du domaine Lapierre...

    A propos, ce soir, j'en suis à 69 cartons pour le groupement d'achat exceptionnel de vins des Cévennes, il manque donc 21 cartons pour arriver aux 90 qui nous garantissent le franco de port. Je reçois donc les offres jusqu'au nombre limite : sachant d'une part qu'il n'y aura pas de commande groupée avant la fin du printemps 2016, d'autre part que ces rouges se conservent très bien (sauf si vous les entreposez près de la chaudière du chauffage central), n'hésitez pas à m'envoyer un courriel de précommande (à l'adresse : ecrivin@vin-authentique.net)

    Nota bene : la palette supporte jusqu'à 100 cartons, donc un léger dépassement sera honoré. Mais s'il vous plaît, faites vite. Pour les prix, vous reporter à ma dernière infolettre. Les instructions pratiques et impératives seront communiquées dès que le quota sera atteint. S'il ne l'est, la commande sera annulée.

    TRINK !

    Pierre Paillard


    votre commentaire
  • Apocalypse au sens premier de dévoilement : une vidéo pour celles et ceux qui n'auraient pas encore compris...

    Cliquez sur : Spécial investigation (23/03/2015).

    Je serais heureux de connaître vos réactions ! 

    A propos, Matthieu Dorr, qui ne promeut que des vins de la mouvance "bio", organise une dégustation ce 18 juillet : n'ayez pas peur, allez goûter la différence !

    TRINK !

    Pierre Paillard


    2 commentaires
  • Je vous ai souvent parlé de Matthieu Dorr, qui promeut des vins "bios" et seulement des vins "bios". Il organise d'ailleurs des soirées de dégustation, parfois chez lui, parfois chez l'habitant.

    Je vous en prie, allez voir son blog et, mieux, inscrivez-vous à sa niouzeléteure ?

    vincheztoi.over-blog.com

    TRINK !

    P.Paillard


    votre commentaire
  •  Re-voici les fiches rédigées après la dégustation collective du vin avril 2015 (échantillons, fiches d'analyses et tarifs sur la table).

    IGP Cévennes, blanc de grenache 2014

    (alcool : 13,37°, SO2 total : 78 mg/l)

    Oeil : or pâle, limpide et brillant. 

    Nez :    frais, fleurs blanches, entêtant ; un petit côté épicé.

    Bouche : attaque fraîche, bonne amertume (ananas).

    Conclusion : vin simple qui conviendra parfaitement sur des sardines ou maquereaux grillés. Servir frais (pas plus de 8° C). Bon rapport de la qualité au prix.

    Glose : ce vin n'a aucun défaut ni non plus de grande qualité. Il a surtout pour lui son prix : 24 € les six bouteilles. Cependant, comme je suis partageux, je le laisserai aux autres clients de Jean-Claude Lapierre. Ceci n'est aucunement une prescription de ma part, mais une information.

    Nota bene : le jury non plus n'avait pas été emballé... 

    oo

    IGP Cévennes Gewurztraminer 2014

    (alcool : 13°, SO2 total : 78 mg/l)

    Oeil :   or pâle, brillant : larmes sur les bords du verre. 

    Nez :  très agréable. Fruits exotiques : lytchee, banane...

    Bouche :  assez fraîche, élégante et même fringante ! Bonne amertume d'agrumes (pamplemousse rose), un peu de longueur en bouche.

    Conclusion : beau vin, personnalité originale. Servir frais (pas plus de 8° C) sur tartes au fromages, poissons. Excellent rapport de la qualité au prix. Conseillé à l'unanimité du jury. 

    Glose : la vente en est close, les commandes passées seront honorées!

    ooo

    IGP Cévennes rosé de syrah 2014

    (alcool : 13,5°, SO2 total : 30 mg/l)

    Oeil :  belle robe saumonée brillante.

    Nez :  d'abord fermé ; à l'agitation révèle pêche, champignons, et l'alcool est présent.

    Bouche :  un peu gourmande, milieu de bouche acidulé, finale dissociée sur l'alcool.

    Conclusion : Rosé d'été, à servir très frais ( 6 à 8° C) sur apéritif. Le rapport de la qualité au prix est intéressant ( 20 € le carton, tous les cartons du domaine sont de six bouteilles). L'atout majeur de ce rosé est bien sûr son très faible sulfitage.

    oooo

    IGP Cévennes Merlot 2013 (Quiétude)

    (alcool : 14°, aucun sulfite ajouté)

    Oeil : pourpre sombre, presqu'opaque, collerette violette, larmes.

    Nez :  attaque végétale puis fruits rouges (fraise écrasée) mûrs et même confits. Légère note de réglisse. On ne sent pas du tout l'alcool.

    Bouche : gourmande, charnue et fruitée (les fraises écrasées, encore). Harmonie et charpente (mais les tanins sont fondus).

    Conclusion : très beau vin, à servir (à 14° C environ) sur à peu près tout. Le rapport de la qualité au prix est imbattable (20 € le carton).                        Chaleureusement recommandé !

    ooooo

    IGP Cévennes merlot 2013 (Ataraxie)

    (alcool : 14° ; aucun sulfite ajouté)

    Oeil :  robe pourpre, mate.

    Nez : fruits rouges (fraises et confiture de fraises), mais un seul arôme.

    Bouche : attaque acidulée. Bouche chaleureuse (confiture de fraises), finale un peu épicée. Vin harmonieux et flatteur, tout en rondeur, et les tanins sont soyeux.

    Conclusion : Beau vin (à servir à 14° C environ, pas plus). Conviendra à une cuisine asiatique (aigre-doux) ou sur une soupe froide de fraises au vin. Recommandé ! (25 € le carton )

    Glose : les conclusions sont l'expression du jury. Les gloses sont ma propre expression. Je partage pleinement les conclusions du jury pour les deux derniers vins, ce qui veut dire que Quiétude (merlot) est d'une qualité supérieure à celle d'Ataraxie, plus cher. Mais je prendrai des deux !

    XXXXXXXXXXXXX

    Mardi soir notre collège de dégustateurs, lors de son ultime réunion, a dégusté les derniers échantillons en ma possession et, pour ceux des Cévennes, a retenu le vin suivant :

    GRENACHE 2014 IGP Cévennes

    (alcool : 12, 5° ; SO2 : 53 mg/l)

    Oeil : belle robe grenadine, limpide, peu brillante.

    Nez : fraise des bois, confiture de fraises, tarte aux fraises...

    Bouche : attaque chaleureuse, presque sucrée. Bouche agréable, harmonieuse. 

    Conclusion : vin facile et flatteur. Servir à 12° C, pas plus sur apéritifs, barbecues, ou même au quotidien. Bon rapport de la qualité au prix. 

    Glose : sachant que le carton de six bouteilles est vendu 18 €, il vaut peut- être la peine de l'essayer, si vous n'êtes pas sensible aux sulfites et si vous appréciez un degré alcoolique moins élevé que celui de l'excellent Quiétude merlot.

    POUR PASSER COMMANDE

    1) l'unité de commande est le carton de six bouteilles. A des tarifs aussi bas, tout panachage est exclu. Notez le nombre de cartons désirés et veillez à leur accoler le bon prix. Vérifiez !

    2) Faites le total et vérifiez encore ! Votre chèque sera établi à l'ordre de monsieur Jean-Claude Lapierre et, au dos du chèque, au crayon, inscrivez le détail de votre commande et le lieu de destination (détail au bas).

    3) N'oubliez en aucun cas de joindre sur feuillet à part, outre le détail de votre commande (à nouveau) vos noms et adresse, ainsi que votre numéro  de téléphone ET votre adresse hihmelle (e-mail). En effet, vous serez averti de la réception de votre commande et des jours et heures de l'enlèvement par e-mail et par aucun autre moyen. Ceci peut permettre à la personne qui vérifiera votre commande  de vous avertir si vous vous êtes trompé dans vos comptes et vous pourrez alors lui envoyer le bon chèque avant la limite de bouclage ! Car : pas de chèque, pas de commande...                      

    Ne tardez donc pas.

    4) trois lieux de livraison sont prévus :

    A) l'un à Bavent, et pour ce lieu de livraison vos commandes doivent être adressées par pli postal, accompagnées de votre chèque de règlement, à monsieur Jean Peter 2 rue de l'amitié à 14610 EPRON. Pour mémoire : jefrpeter@ neuf.fr

    Ce sera la plus grosse livraison pour les personnes de l'agglomération de Caen. Monsieur Bruno Frémont, qui recevra les palettes et vous remettra vos cartons, vous indiquera les dates et heures de livraison chez :

    Bruno et Catherine FREMONT
    hameau de Roncheville RD 95
    14860 BAVENT
    tel:02 31 78 84 22
    portable :06.16.74.13.58 et aussi : fremont.bruno@free.fr
    
    La maison se trouve à mi-distance entre TROARN et BAVENT,
    sur le RD 95 (3km,5 de chaque côté).
    Panneau AB et Nature et Progrès à l'entrée du chemin. Voir aussi :
    https://www.google.fr/maps/@49.211205,-0.178818,18z

    B) l'un à Trouville, et dans ce cas les commandes de la région de Deauville-Trouville doivent être envoyées à madame Sandrine Samson 20 rue du phare à 14520 PORT EN BESSIN (non, ce n'est pas une erreur !).

    C) Les "gens du Bocage" enverront leur commande à :                  madame Karin Sidler 30 route de Vire, Le Pissot, 14260 Jurques          et enlèveront leur commande chez elle.
    Téléphone portable : 06.77.86.22.59 Téléphone fixe :  02.31.77.76.95.

    Pour aller chez madame Sidler, il faut entrer dans le bourg de Jurques et le traverser en direction de Vire et, en descendant, juste avant le Stop (qui repart vers la route  nationale), il y a un petit chemin naturel, qui monte vers la ferme (hangar en bardage bois). Il y a un petit panneau "le Pissot".

    5) Vos commandes doivent être parvenues avant le 9 juin dernier délai à la personne de votre choix. Le vigneron expédiera nos cartons  sur palettes filmées le 15 juin. Ces palettes seront livrées en Normandie le 18 ou le 19 juin, ce qui vous permettra de récupérer vos cartons le 19 ou le 20 juin. Vous serez prévenus par hihmèlle (e-mail, je préfère courriel) dès que les palettes seront livrées et toutes indications utiles vous seront données (jour et heure de "permanence").

    6) Très important pour les personnes de Caen ! Le vigneron, qui nous accorde le franco de port, doit néanmoins tenir compte des exigences de son transporteur. Le meilleur prix de transport vaut pour une palette de 90 cartons. Si les commandes du bocage sont inférieures à 90 cartons, par courtoisie envers notre fournisseur, nous complèterons cette palette par des commandes destinées à Bavent, et notre co-voitureur bénévole  les apportera à Caen à une adresse qui vous sera communiquée par courriel, et à cette adresse vous irez les chercher.

    Notule : Le Gewurztraminer est réservé et sera livré avec les autres vins. Si vous l'avez déjà payé, ne le payez pas à nouveau.  

    oxoxoxoxoxoxoxo

    Je suis certain que chacune et chacun fera de son mieux pour que tout fonctionne bien, comme par le passé. Et j'espère que mon retrait des affaires actives (dès ce soir je suis aux "abonnés absents") ne signifiera la fin ni des groupements d'achats ni des moments de précieuse convivialité que nous avons vécus ! Une rencontre sur le thème des cidres et poirés normands, pour juillet prochain, est d'ores et déjà à l'étude...

    TRINK !

    Pierre Paillard


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique