• Bonjour !

    Je sors un peu de ma retraite pour aider les initiatives de Catherine Frémont, Karin Sidler et Yohann Leforestier, qui regroupent des commandes de vin des Cévennes du domaine Lapierre. Je les remercie de cette fidélité au principe de partage qu'actualisent ces achats groupés. Yohann a fait le plein de commandes. Karin et Catherine ont commencé à en recueillir et la date limite de réception des commandes accompagnées de leur règlement est le 2 juin. D'ailleurs je note avec plaisir que l'AMAP locale relaie cette initiative. Donc, pour les Hérouvillais, joindre Marc Lecolley,105, impasse du Hamel, 14200 Hérouville. Tél : 06 33 77 20 20.

    Je précise ne pas avoir goûté les vins proposés à la vente cette année. J'ai cessé toutes activités bachiques et je ne bois d'ailleurs plus les vins de ce domaine, trop alcoolisés pour moi (ce pour des raisons de santé). Tout ce que j'en peux dire c'est que si nous ne fûmes pas déçus par le passé nous ne saurions préjuger de l'avenir. A bon entendeur, salut !

    Voici les vins en question, vendus par cartons de six (on ne panache pas). Tous sont labellisés IGP Cévennes. Les prix sont franco pour un carton.

    ROUGES  : Quiétude Merlot 2017 sans sulfites ajoutés, 14° alcool, 23 €. Quiétude Grenache 2017 12, 5° d'alcool (sulfité) et 21 € le carton de six. Ataraxie Merlot 2017 sans sulfites ajoutés, 14° d'alcool et 27 € le carton.

    ROSéS : - Syrah 2017, 13° d'alcool, 23 € - Cinsault 2016, 11,5°, 21 € - Cinsault 2017, 11,5 d'alcool  et 21 € le carton.

    BLANCS : Quiétude Grenache 2016, 14° d'alcool et 24 € le carton - Quiétude Grenache 2017, 14° d'alcool et également 24 € le carton - Allégresse (Gewurztraminer) 2017, 12,6° d'alcool et 27 € le carton. 

    Tous les vins sont levurés avec des levures homologuées par Nature et Progrès. Seuls deux rouges sont sans sulfites ajoutés. Enfin, vos commandes doivent être expédiées pour le 2 juin date de rigueur, accompagnées de votre chèque de règlement à l'ordre du domaine Lapierre. La règle ne change pas : pas de règlement, pas de vin !

    La distribution du vin aura lieu les vendredi 22 et samedi 23 juin.

    Pour l'agglomération de Caen, commander via  Catherine et Bruno Frémont  Hameau de Roncheville   14860 Bavent  02 31 78 84 22 et aussi    07 82 66 70 41 (mais pour Hérouville, voir plus haut).

    Pour le pré-bocage, commander via :
    Sidler Alex et Karin
    30 Route de Vire
    Le Pissot - Jurques
    14260 Dialan sur chaîne
    Tél: 02.31.77.76.95
     
    TRINK !
     
    Pierre Paillard

    votre commentaire
  •  NE PAS RATER !!! (remerciements à Georges Fauvel pour le lien) :

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-francois-morel/le-billet-de-francois-morel-18-mai-2018

    A lire également (ouvrages disponibles à la bibliothèque municipale de Caen la Mer dès le 25 mai : je les lui rendrai le 24),

    de Véronique Richez-Lerouge :

    - LA VACHE QUI PLEURE ! (Retour au lait naturel, une question de santé) aux éditions du Nouveau Monde, 2016, 18 €

    - AOP (main basse sur les fromages) Erick Bonnier éditeur, 2017, 20 €

    Si vous avez des informations pertinentes sur l'état de la question, merci par avance de bien vouloir me les transmettre...  

    TRINK !


    votre commentaire
  • Ô amatrices et amateurs de vin authentique, BONJOUR !

    Depuis quelques mois, divers soucis monopolisent mon temps.

    J'ai donc tardé à relater quelques informations importantes. Voici d'abord le lien que m'avait envoyé Fabrice, (ce dont je le remercie vivement) :
    https://reporterre.net/Les-pesticides-deforment-le-gout-du-vin
    Tout ceci est relaté dans le petit livre qu'ont publié G-E Séralini et J. Douzelet en janvier : Le goût des pesticides dans le vin, éditions Actes sud, en vente dans toutes les bonnes librairies mais surtout chez Jean-Charles Halley, l'éméché, pardon... LES METS CHAI : caviste alternatif qui ne propose que des vins vivants, naturels, bios et j'en passe. J'y suis allé et j'ai enfoui mon nez dans un verre, j'ai découvert des vins superbes et à des prix très convenables. Le lieu fait aussi cantine, bio évidemment, c'est au centre de Caen : 26 rue des Jacobins, à 50 mètres du théâtre. Tél : 02 31 26 20 34 et enfin... lmc.caen@gmail.com... Voilà, je vous invite vivement à explorer le lieu !

    Je comprends certes la démarche des cavistes qui proposent et du bio et du non-bio, mais j'apprécie hautement les "fous" qui ne veulent vendre que du bio ! Déjà j'ai présenté ici Matthieu Dorr (vincheztoi.over-blog.com/)... à propos il vient de me faire goûter deux vins de Loire faiblement alcoolisés dont une Malvoisie extraordinaire... aussitôt j'en ai fait provision.

    Cette recherche du bio et ce combat pour la qualité ne sont l'expression ni d'un snobisme urbain ni d'un passéisme réactionnaire, mais un acte de défense personnelle et collective, de portée politique.

    Car la société est de plus en plus sous la dépendance des grands groupes industriels de l'alimentaire et de la santé, et si nous laissons faire, nos propres institutions deviendront complices de leur cupidité. Il y a urgence ! Voyez le lien ci-dessous :

    https://info.pollinis.org/fr/stopsecretdaffaires/?utm_source=newsletter_710&utm_medium=email&utm_campaign=18mtc-no

    Mes amis, il est temps d'entrer en résistance ! Acheter directement aux producteurs bios, quand on le peut, est un acte de solidarité et surtout salvateur. Car nous sommes tous embarqués dans le même bateau et "Nul homme n'est une île" ! A défaut de l'achat direct, s'adresser aux "prestataires de service" dignes de confiance est aussi bénéfique. 

    J'envisage de vous donner rendez-vous bientôt à l'éméché pour que nous envisagions ensemble une réponse souriante mais déterminée à l'imbuvable potion de l'agro-industrie néo-libérale ! Car pour faire de la bonne politique, il faut de l'estomac et un bon estomac est nourri au bio !

    TRINK !

    Pierre Paillard


    votre commentaire
  • Transmis par Fabrice,

    voici deux liens qui pourraient vous intéresser :


    https://reporterre.net/Les-pesticides-deforment-le-gout-du-vin


    https://reporterre.net/Reconnaitre-le-gout-des-pesticides-dans-le-vin

    TRINK !


    votre commentaire
  • Bonsoir !

    En réaction à mon dernier billet, mon ami Claude, me trouvant décidément pessimiste, m'adresse un lien d'accès à cinq minutes de bonheur ! J'ai suivi le lien, j'ai aimé et je vous recommande à mon tour cette courte vidéo :
     
    http://www.wimp.com/bestcoin/ 

    Je tiens à préciser que je ne suis pas à plaindre : ma santé pourrait être bien pire et par ailleurs je suis un mari choyé. Si je bois beaucoup plus rarement de bons vins, et bien peu, chaque jour j'écoute de belle musique et je lis de bons livres, en ce moment près d'un bon feu...  N'est-ce pas du bonheur ?

    Evidemment, ce bonheur n'empêche pas la lucidité...

    Mon espérance réside dans la conviction que la Vie, même sans l'humanité, saura retisser les fils de la montée de la conscience à travers la matière. Certes, le pire n'est jamais sûr ! Et même alors, n'empêche pas l'amour... Allons,

    TRINK !

    Pierre Paillard


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique