• Compte rendu de dégustation du 3/6/13

    Le lundi 3 juin, à partir de 18 h 30, nous fûmes neuf goûteurs parmi lesquels trois professionnels (je ne me compte pas parmi eux), pour apprécier quelques échantillons de vin...

    Je ne présente pas ici les vins suivant l'ordre de dégustation, mais par domaine.

    VINS DU DOMAINE JEAN-CLAUDE LAPIERRE

    (Indication Géographique Protégée = IGP Cévennes)

     

    Rosé de cépage Cinsault 2012 (12, 98 ° alcool, SO2 total 25 mg/l)

    Oeil : robe saumonée, très pâle, limpide. Belles larmes.

     Nez :  discret, floral : notes de groseilles ?

    Bouche : charnue avec légère amertume. Sec et chaud en fin de bouche.

    Conclusion : ira sur pizzas, maquereaux grillés... Servir à 8° C. Très     bon rapport de la qualité au prix.

     

    Rosé de cépage Syrah 2012 (12, 05° alcool, SO2 total 25 mg/l)

    Oeil :   rosé très pâle (couleur de vin gris). Limpide, larmes discrètes. 

    Nez :    intense : poire, bonbon anglais.

    Bouche : fruitée, rafraîchissante. On retrouve la saveur de poire.

     Conclusion : vin simple, sans prétention. Rosé d'été à boire très frais.

    Le jury fut partagé : fallait-il préférer l'un à l'autre ? Un Québéquois les classa entre rosé pour la France du sud et l'autre pour la France du nord. Mais, lui fit-on remarquer, il s'exporte des deux au Québec... A titre personnel, je penche pour le moins alcoolisé, car on peut se permettre d'en boire davantage. Par ailleurs, les rosés du commerce sont sulfités trois ou quatre fois plus que ceux-ci. Le dosage est ici vraiment très faible. Enfin, pour ce prix-là, l'équivalent est quasiment introuvable.

     

    Rouge de cépage Merlot 2012 (alcool 14,39°, SO2 < 5mg/l)  

    Nom de marque : QUIETUDE, comme pour les rosés. 

    Oeil :  rouge grenat soutenu, collerette violette. Larmes...

    Nez :   intense, de fruits noirs très mûrs.

    . Peu de complexité.

    Conclusion : très bon vin de table. COUP DE COEUR ! 

    ***********************************************************

    VIN DU DOMAINE DES MAISONS BRÛLEES

    (Vin de France, Touraine, Michel Augé)

    Erèbe 2010

    Oeil : robe grenat, franges fuchsia, légèrement trouble. 

    Nez : belle intensité, complexe : réglisse, fruit noir et résine (goudrons ?)

    Bouche : attaque vive et puissante, bouche fruitée et fraîche (prunelle). Belle harmonie et longueur en bouche.

    Conclusion : très beau vin de Touraine. Servir chambré sur coq au vin, viandes blanches de préférence.

    Conditions de vente : par cartons de six bouteilles, 13 € la bouteille de 75 cl, 12 € à partir de 24 bouteilles, franco à partir de 60 bouteilles.

    *************************************************************************************** 

    ARBOIS BLANC 2012 (80% Chardonnay, 20% Savagnin)

    (Renaud et Adeline, vignerons à Pupillin)

    Oeil : robe jaune paille, légèrement trouble.

    Nez : jus de pomme, cidre ?

    Bouche : attaque vive, fraîche, puissante, harmonieuse, plaisante, notes lactiques... et on retrouve la pomme !

    Conclusion : Arbois atypique. Se mariera bien avec un camembert au lait cru.

    Conditions de vente : n'est pas disponible actuellement. Lors d'un voyage futur dans le Jura, je proposerai d'en rapporter quelques bouteilles aux amateurs locaux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :