• LES VINS D'ALSACE (octobre 2013)

     

    Comme chaque automne, nous goûtons les échantillons des vins du domaine Pierre Frick (Pierre était le père de Jean-Pierre).

    Le 21 octobre 2013, nous étions donc neuf autour de la table, et voici :

    L'Echange, 2011.

    Oeil     :   or pâle limpide, reflets légèrements argentés.

    Nez      :  intense, de fruits : mirabelle très mûre, poire blanche, litchee,   légère acidité.

    Bouche : attaque douce et ronde, riche, puissante, épicée (poivre). 

    Conclusion : sur cuisine aigre-douce, poissons cuisinés (lotte), canard aux figues ou encore à l'apéritif, voire sur fromage chaud ? Servir à 10° C. 

      

    ESPRIT D'EPICES, 2011.

    Oeil     : robe dorée avec reflets cuivrés, limpide.

    Nez      : arômes intenses et complexes : floraux (jasmin, rose fanée) ; notes épicées adoucies (poivre blanc).

    Bouche : ample et nerveuse, puissante (on retrouve les épices).

    Conclusion : la coexistence de suavité et d'acidité donne à penser que le vieillissement apportera une plus grande harmonie. Servir à 10 ou 12° sur cuisine exotique, sur fromages et poissons en sauce.

    Glose : "L'Echange" et "Esprit d'Epices" sont deux vins d'assemblage de vins de cépages différents, ce qui est relativement neuf en Alsace. Là encore, Jean-Pierre Frick manifeste son talent d'innovateur. Vous trouverez tous les détails utiles sur ces deux vins en consultant la page consacrée à l'offre globale du domaine : http://avant-boire.fr/le-catalogue-et-tarif-2013-du-domaine-pierre-frick-a102947501  (cliquer sur la ligne)

     

    RIESLING 2010, Rot Murlé (zéro sulfite ajouté)

    Oeil    :  robe jaune doré intense, mate.

    Nez     : un peu tarte aux pommes (nez de premier cidre).

    Bouche : vive et puissante ; le vin perle en bouche. Fruité acidulé (groseille). Capacité de vieillissement.

    Conclusion : vin pour une clientèle avertie, aimant les vins sans soufre. Servir sur huîtres, fruits de mer, poisson (suggestion de sardines grillées).

    Glose : ce vin n'a pas fait l'unanimité, loin s'en faut ! C'est presque toujours le problème avec les vins sans sulfites ajoutés, ils ne correspondent pas au goût mémorisé de ce que l'on a l'habiture de boire sous la même étiquette... et cela fait vingt ans que je vois des vins magnifiques rejetés par des dégustateurs professionnels (surtout par les oenologues, attentifs d'abord aux défauts réels ou supposés, quand les sommeliers ayant l'approche du plaisir défendent souvent ce type de vins). Pour ma part, la polémique me fatigue : les goûts et les couleurs ne se discutent pas, comme on sait, et je m'en tiens là. Je maintiens que j'aime ce vin, dont j'avais recueilli l'échantillon en juillet, au domaine, et je vous invite à lire la présentation qui en est faite sur sa page dédiée :

    http://avant-boire.fr/le-catalogue-et-tarif-2013-du-domaine-pierre-frick-a102947501

     

    GEWURZTRAMINER 2009

    Oeil : jaune paille limpide.

    Nez : puissant et aromatique : litchee, eau de rose et fruits exotiques.

    Bouche : attaque douce et fruitée, fraîche. Epices, belle amertume d'écorces d'agrumes. On retrouve le litchee. Belle longueur.

    Conclusion :  Vin recommandé